Le verre chauffant

Fonctionnement du verre chauffant

 

Le verre chauffant Prel-Therm consiste en une unité scellée dont l’un des verres intègre une couche conductrice d’oxydes métalliques connectée à une alimentation électrique par l’intermédiaire d’électrodes. Les électrodes sont disposées de chaque côté de l’un des verres composant l’unité scellée. En l’absence de tension électrique, l’unité scellée se comporte comme un vitrage isolant régulier. En présence de tension électrique, la couche conductrice transforme l’énergie électrique en chaleur. Dépendamment de la fonction désirée, la couche conductrice peut être placée en position 2 ou 3 du vitrage (voir figure 1) et ainsi dégager sa chaleur vers l’intérieur ou l’extérieur de la pièce.

Verre chauffant

Caractéristiques du verre chauffant

Fonction confort

En offrant la possibilité de régler la température du verre intérieur à un niveau voisin de la température de la pièce, le vitrage chauffant Prel-Therm résout le problème d’inconfort fréquemment rencontré à proximité d’une paroi vitrée froide. Le vitrage Prel-Therm supprime les transferts thermiques par rayonnement et par convection qui sont à l’origine de la sensation de courant d’air froid. Ainsi il n’est plus nécessaire d’augmenter la température de la pièce pour pouvoir rester à proximité d’une fenêtre lorsqu’il fait froid à l’extérieur.

Fonction chauffage

Dans les régions au climat tempéré, le vitrage Prel-Therm peut constituer une source de chauffage efficace, seul ou en combinaison avec un autre mode de chauffage tel un plancher chauffant ou des convecteurs muraux.

Fonction contrôle de la condensation et du givre

La condensation sur la surface intérieure des fenêtres survient lorsque la température de celle-ci est inférieure au point de rosée de l’air intérieur. Lorsque l’air humide de l’intérieur se refroidit, il atteint une température à laquelle il se sature de vapeur d’eau. C’est le point de rosée de l’air intérieur. Si la surface des fenêtres continue à se refroidir, la vapeur contenue dans l’air se condense sur les parois froides sous forme d’eau puis de givre (si la température tombe au-dessous du point de congélation). Lorsque maintenu à une température supérieure au point de rosée intérieur, le verre Prel-Therm élimine toute formation de condensation et de givre sur la surface intérieure du vitrage.

Verre chauffant
Coupe d’un vitrage chauffant Prel-Therm

Fonction fonte de la neige

En plaçant le verre chauffant du côté extérieur de l’unité scellée, le vitrage chauffant Prel-Therm permet de contrôler l’accumulation de glace et de neige sur les vitrages installés en pentes.

Sécurité

Le verre Prel-Therm est trempé, renforcé à la chaleur ou laminé afin d’offrir une résistance accrue aux impacts et aux chocs thermiques. La couche conductrice est scellée à l’intérieur du double vitrage, ce qui prévient les courts-circuits en cas d’infiltration d’eau et empêche les occupants d’entrer en contact accidentellement avec la surface sous tension.

Consommation énergétique

Selon des tests effectués en chambre bi-climatique par le Laboratoire des Technologies de l'Énergie (un institut de recherche d'Hydro-Québec) l’utilisation de vitrage chauffant comme mode de chauffage d’appoint n’occasionne pas de surplus de consommation d’énergie notable puisque son coût d’utilisation est compensé par l’économie provoquée par l’abaissement du chauffage de la pièce. En utilisant un verre à faible émissivité (low-e) du côté extérieur la chaleur est redirigée vers l’intérieur. La déperdition de chaleur vers l’extérieur est alors du même ordre que celle dégagée par une unité scellée ordinaire. Les tests ont aussi démontré que lorsque le verre est maintenu à une température de 24°C (75°F) et que la température ambiante de la pièce est de 20°C (68°F), le verre chauffant Prel-Therm fournit un gain de chaleur de 50 watts au mètre carré (4.6 w / p2).

Facilité d’installation

Le vitrage chauffant Prel-Therm consiste en une unité scellée complète avec une section de câble électrique sortant à l’une de ces extrémités. L’unité scellée, tout comme un vitrage conventionnel, s’installe par un vitrier et son branchement électrique doit être effectué par un maître électricien.

Facilité d’entretien

Le vitrage Prel-Therm requiert le même entretien qu’un vitrage conventionnel. Dans les locaux à taux élevé d’humidité ambiante, le nettoyage en est même simplifié car il n’y a plus d’accumulation de résidus provoquée par la condensation à la surface du vitrage.

Esthétisme

Le vitrage chauffant Prel-Therm offre la même qualité optique qu’un verre à faible émissivité (low-e) régulier et n’offre aucune différence de teinte lorsque mis sous tension. Les câbles d’alimentation sont entièrement dissimulés à l’intérieur des encadrements de fenêtres et des murs. Les électrodes sont très discrètes et presque entièrement dissimulées une fois le vitrage installé dans son encadrement.

Aménagement intérieur facilité

Il n’y a aucune obstruction à la pose de stores ou de rideaux dans les fenêtres munies de vitrages chauffants. De plus, le vitrage chauffant Prel-Therm permet d’éliminer les traditionnelles plinthes électriques situées sous les fenêtres facilitant ainsi l’aménagement intérieur.

Applications du verre chauffant

 

  • Résidentielle, commerciale et institutionnelle.
  • Murs rideaux, serres, verrières, vitrines de magasins et de restaurants, hôpitaux, piscines intérieures, spas, puits de lumière, marquises, portes patio, fenêtres de salle de bain.

Codes et normes du verre chauffant

Les vitrages isolants Prel-Therm de Prelco inc. rencontrent les normes reconnues de l’industrie telles que CAN/CGSB 12.8, ASTM E 773 ET ASTM E 774. Prelco inc. possède plus de 50 ans de savoir-faire et est membre de l’IGMA (Alliance des manufacturiers de vitrage isolant) et de l’IGCC (Insulating Glass Certification Council).

Le verre Prel-Therm a déjà reçu des autorisations d’application SPE 1000 au Québec et fait présentement l’objet d’une procédure d’homologation UL.

Demande de devis gratuits